Membres

La MAFDO a été créée en 1994 et a compté un grand nombre de membres depuis lors. Les cherchurs qui apparaissent ici ont participé, de manière ponctuelle ou en continu, aux travaux de la mission depuis 2014.


Adrien Arles, archéologue, ARKEMINE Sarl
Arles Adrien Archéologue, archéomètre, responsable d’opération de la société Arkemine, entreprise de recherche et d’archéologie préventive française spécialisée dans l’étude des mines et de la métallurgie. Il a soutenu sa thèse en 2009 sur les techniques de fabrication de la monnaie au Moyen Âge et au début de la période Moderne en France à partir d’une étude historique, archéologique, archéométrique et expérimentale. Aujourd’hui, il est archéologue sur des chantiers d’archéologie préventive et développe des techniques de relevé photogrammétrique des structures souterraines. Adrien a participé à la campagne 2014, pour explorer les mines de Samut Nord.

Charlène Bouchaud, archéobotaniste, Museum d’histoire naturelle
CharlèneArchéobotaniste, chargée de recherche au CNRS, Charlène Bouchaud s’intéresse aux pratiques d’exploitation des ressources végétales par les sociétés humaines en milieux semi-aride et aride. Elle a soutenu une thèse en 2011 portant sur les agricultures nabatéennes et l’évolution des paysages dans le sud du Proche-Orient, avant d’élargir ses recherches dans la péninsule Arabique, en Égypte et au Soudan. Elle est membre de la MAFDO depuis 2013.

 Jean-Pierre Brun, archéologue, professeur au Collège de FranceJP1
Archéologue, céramologue, Jean-Pierre Brun a commencé sa carrière à la Direction des Antiquités de Provence, puis au Service Régional d’archéologie de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, directeur du Centre Archéologique du Var à Toulon, avant de rejoindre le CNRS et, en particulier, le Centre Jean Bérard à Naples qu’il a dirigé de 2000 à 2011. Spécialiste des installations agricoles et artisanales d’époque hellénistique et romaine, il est depuis 2012 titulaire de la chaire “Techniques et économies de la Méditerranée antique” du Collège de France. Il a conduit de nombreuses fouilles en France, en Grèce, en Égypte et en Italie où il dirige actuellement la fouille de la cité grecque de Cumes et des recherches sur l’artisanat antique à Pompéi.

Adam Bülow-Jacobsen, papyrologue, photographe
AdamDiplômé en philologie classique de l’Université de Copenhague, Adam Bülow-Jacobsen a soutenu une thèse en papyrologie grecque à l’Université de Londres. Aux côtés des nombreuses éditions de papyrus et ostraca grecs et latins qu’il a publiées, Adam s’est spécialisé dans la photographie des textes, mettant au point une technique de photographie numérique infrarouge, qui renforce le contraste entre l’encre et le support céramique. À la demande, il utilise aussi les techniques de RTI, D-stretch ou HDR. Il travaille en Égypte depuis 1978, au Musée Égyptien du Caire, au Mons Claudianus et dans les praesidia du désert Oriental.

Marie-Pierre Chaufray, papyrologue, CR au CNRS (Ausonius)Marie-Pierre
Agrégée de lettres classiques, Marie-Pierre Chaufray a suivi une double formation en égyptologie et papyrologie à l’EPHE et a soutenu sa thèse en 2011, sous la direction de Michel Chauveau, sur la fonction du lésônis (administrateur dans les temples égyptiens). Depuis 2012, elle est en charge de l’étude des comptes romains du temple de Soknopaios à Dime (Fayoum) dans le cadre du projet de M. Stadler (Uni. Würzburg), M. Capasso et P. Davoli (Uni. Lecce). Par ailleurs, Marie-Pierre a créé l’Équipe Fonds Jouguet Démotique (EFJD) dédiée à l’étude d’un corpus de registres fiscaux et administratifs du IIIe s. av. J.-C., en démotique et en grec. Pour étudier ce corpus, elle a conçu le projet GESHAEM qui a reçu le soutien de l’ERC en 2018. Membre de la MAFDO depuis 2014, elle est en charge de l’étude et de la publication des ostraca démotiques mis au jour par la mission.

Maël Crépy, géographe, géomorphologue (Archéorient et HiSoMA)

Géographe et géomorphologue, Maël Crépy a soutenu en 2016 une thèse (dir. : Yann Callot) portant sur l’évolution paysagère et environnementale dans la dépression de Kharga (désert Libyque, Égypte) depuis 2 500 ans conditionnée par les relations entre le vent, l’eau et les activités agricoles. À partir de méthodes de prospection et de sédimentologie, d’étude de récits de voyageurs, de documents d’archives et d’images satellitaires, il se consacre aux interactions entre sociétés et environnements en milieux aride et méditerranéen depuis 5 000 ans. Il travaille au sein d’équipes pluridisciplinaires sur des terrains en France (Cévennes), en Tunisie, aux Émirats arabes unis et en Égypte. Maël travaille sur les ressources en eau dans le désert Oriental au sein de la MAFDO et du projet ERC Desert Networks.

Hélène Cuvigny, papyrologue, CNRS, IRHT
HCDirecteur de recherche au CNRS, ancienne élève de l’ENS, ancien membre scientifique de l’IFAO, agrégée de lettres classiques, Hélène Cuvigny a participé comme papyrologue à la mission internationale du Mons Claudianus (1987-1993). Elle a ensuite dirigé le programme archéologique « Praesidia romains du désert Oriental d’Égypte ». Hélène Cuvigny a publié plusieurs recueils d’ostraca du désert Oriental, seule ou en collaboration, avec une prédilection pour les textes relatifs au service et à la vie quotidienne des militaires.

Thomas Faucher, numismate, archéologue, CNRS, IRAMAT
thomas.faucherChargé de recherche au CNRS (IRAMAT, Bordeaux ), ancien membre scientifique de l’Institut français d’archéologie orientale, Thomas Faucher a mené des études d’histoire de l’art et d’archéologie d’abord à l’université de Poitiers puis à Paris-Sorbonne où il a effectué sa thèse de doctorat sous la direction d’Olivier Picard. Principalement tournées vers l’étude des monnaies en Égypte, ses recherches portent sur l’ensemble des informations concernant la monnaie, de l’approvisionnement en métal (notamment depuis les mines) à son utilisation quotidienne. Il dirige la MAFDO depuis 2018.

Jennifer Gates-Foster, céramologue, historienne, University of North Carolina
L1005036Jennifer Gates-Foster occupe la position d’Assistant Professor au département « Classics » de l’Université de Chapel Hill en Caroline du Nord. Ses recherches sont centrées sur l’époque hellénistique et sur le début de l’époque romaine au Proche-Orient et plus particulièrement sur l’occupation hellénistique en Égypte à travers les études céramologiques. Elle travaille dans le désert Oriental depuis 2000, est responsable de l’étude de la céramique de la MAFDO depuis 2014 et a publié plusieurs articles fondamentaux sur l’histoire et le paysage antique de la région. Elle dirige l’un des axes de recherche du projet ERC Desert Networks.

Joseph Gauthier, post-doctorant, CRESAT, Université de Haute Alsace
Gauthier JosephJoseph Gauthier est spécialisé dans l’étude des exploitations minières médiévales de métaux non ferreux. Auteur d’une thèse sur La fortune des entreprises minières, histoire et archéologie des essais de minerais  par voie sèche du haut Moyen Âge au XVIIIe s., il s’intéresse à l’innovation technique, la circulation des savoirs et des savoir-faire et aux passerelles entre empirisme et science moderne. Son approche conjugue histoire, archéométrie et expérimentation, en collaboration étroite avec des archéomètres. Il dirige le PCR Mines et métallurgie des métaux non-ferreux en Alsace. Il a participé à la campagne 2014, pour explorer les mines de Samut Nord.

Isabelle Goncalves, archéologue, doctorante, université de Lyon 2

Doctorante de l’université Lumière Lyon 2, sous la direction de Laure Pantalacci et avec un financement du projet Desert Networks, Isabelle Goncalves étudie l’exploitation du désert Oriental à l’époque pharaonique, notamment à travers l’observation des sites archéologiques et des pistes du Moyen et Nouvel Empire. Membre de la MAFDO depuis 2016, elle a travaillé sur le site de Samut el-Beda (district de Samut) et a participé à sa publication. Elle est aussi membre du bureau du « Cercle Victor Loret », une association promouvant l’égyptologie à Lyon.

Mariola Hepa, céramologue, archéologue, université de Cologne

Foto MariolaMariola Hepa wrote a PhD thesis in the University of Cologne about the archaeology the Roman Provinces. After a participation on many excavations in Germany, France or Swiss, Mariola works since 2007 as an assistant and part director in Aswan for different rescue excavations on behalf of the Swiss Institute for Architectural and Archeological Research on Ancient Egypt. Her researches focus on the material legacies like pottery, house holding structures and small finds of the Greek and Roman town of Aswan and the rest of Upper Egypt.

Damien Laisney, Topographe, MOM

https://desertnetworks.hypotheses.org/files/2018/06/Damien.jpgCartographe, topographe, Damien Laisney est responsable du service “Techniques archéologiques” de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée. Longtemps topographe de l’IFAO au Caire, il est spécialiste des déserts égyptiens et participe notamment à la mission du Ouadi Jarf.

Joachim Le Bomin, archéologue et céramologue, université de Paris 1

J. Le BominDocteur en archéologie à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction de M. Kaplan et de D. Pieri, Joachim Le Bomin travaille sur les réseaux d’échanges entre la Méditerranée et l’Atlantique durant l’Antiquité tardive (IVe-VIIe siècles de n.e) à travers l’étude du mobilier céramique principalement. Il est responsable d’opération en France et participe à plusieurs chantiers en tant qu’archéologue et céramologue. Il a rejoint la MAFDO en 2019 pour fouiller le fort de Deir el-Atrash.

Martine Leguilloux, archéozoologue, Centre archéologique du Var

Docteur en Archéologie et Civilisation Antique (Université Aix‑Marseille), Martine Leguilloux étudie le mobilier archéologique d’origine animale dans le cadre de recherches visant à analyser et comprendre les relations Homme-Animal dans le monde gréco‑romain méditerranéen : productions alimentaires et artisanales, rituels religieux ou funéraires. Ces recherches archéozoologiques sont menées à l’étranger dans le cadre des missions archéologiques françaises coordonnées par les Instituts français et le CNRS ainsi que sur le territoire national avec des équipes du CNRS, des services régionaux de l’archéologie, des services territoriaux, des opérateurs chargés de l’archéologie préventive et programmée.

Julie Marchand, céramologue, archéologue, HiSoMA
JM photographieDocteur de l’Université de Poitiers, sous la direction de P. Ballet et R.-P. Gayraud, Julie Marchand a soutenu une thèse intitulée : « Recherches sur les phénomènes de transition de l’Égypte copto-byzantine à l’Égypte islamique : la culture matérielle ». Archéologue et céramologue, elle a travaillé en France (métropole et DOM), en Syrie et en Égypte. Ses recherches portent également sur la vaisselle de pierre tendre du début de l’époque islamique. Elle est céramologue dans les missions de Taposiris et Plinthine et de Kôm Abou Billou-Térénouthis. Membre de la MAFDO depuis 2015, elle a travaillé sur les campements médiévaux, ainsi que sur le village pharaonique des mineurs près de Samut Nord et a contribué à leur publication. Elle est responsable de l’étude du site de Deir el-Atrash.

Baghdadi Mohamed Abdallah
BurdadiMuezzin de son état, Baghdadi Mohammed Abdallah est le raïs (chef) de l’équipe des ouvriers égyptiens. Il participe à la mission du désert Oriental depuis de nombreuses années, au fil desquelles il s’est révélé un fouilleur hors pair et un virtuose de la stratigraphie complexe des dépotoirs. Il s’est également formé à la fouille des restes humains auprès de l’anthropologue américaine Jessica Kaiser.

Gaël Pollin, photographe IFAO
G. PollinDiplômé de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, Gaël Pollin a été assistant photographe au Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak de 2002 à 2006. Responsable du Service de Numérisation du Centres d’Études Alexandrines de 2007 à 2011, il est désormais responsable du pôle image de l’IFAO.

Bérangère Redon, archéologue, CNRS, HiSoMA
Samut2014Archéologue, historienne, agrégée d’histoire, ancien membre scientifique de l’IFAO, Bérangère Redon a réalisé une thèse sur Les Grecs dans le Delta égyptien du VIIe au Ier s. av. J.-C. sous la direction de M.-Fr. Boussac. Spécialiste des rencontres entre cultures grecque et égyptienne, elle s’est plus particulièrement intéressée aux bains et pratiques balnéaires gréco-romaines, comme laboratoire d’analyse de ces rencontres. De 2013 à 2017, elle a dirigé la mission du désert Oriental, dans la continuité de ses travaux sur l’espace égyptien et son appropriation par le pouvoir lagide, et coordonne le projet ERC “Desert Networks“. Elle dirige depuis 2018 la mission française de Taposiris Magna et Plinthine.

Alexandre Rabot, archéologue (IE), Université Lyon2, HiSoMA
Alexandre RabotFort d’une longue activité de terrain dans de nombreux sites du bassin méditerranéen (cf. carte), Alexandre Rabot intervient, depuis 2011, dans les missions du laboratoire HiSoMA (Égypte, Chypre…), en particulier via des projets liant relevés de terrain, SIG et gestion de données.

Markos Vaxevanopoulos, Géologue

Noémi Villars, Data manager

Khaled Zaza, peintre et dessinateur, IFAO

KhaledKhaled Zaza a fait l’école des Beaux-Arts du Caire et a une formation en dessin archéologique (relevés de reliefs, de parois inscrites, de peintures, dessins de céramique, verres, objets divers). Entré au service dessin de l’IFAO en 1982, il a depuis participé à de nombreux chantiers de l’Institut, notamment ceux de Karnak, de l’île Sehel à Assouan, de Tebtynis, Saqqara, Baouit, du désert Oriental, de Fustat, Dendara et des oasis (Balat, Kharga, Bahariya), etc. Ses dessins ont paru dans les publications de l’Ifao, par exemple dans Les inscriptions de Sehel (A. Gasse, V. Rondot), Les cuirs romains de Didymoi (M. Leguilloux), Tebtynis V. La céramique des époques hellénistique et impériale (P. Ballet, A. Południkiewicz), etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Carnets de la mission archéologique française du désert Oriental