Abbad

Après avoir exploré le district de Samut de 2013 à 2016, la mission archéologique française du désert Oriental a entamé l’étude du fortin d’Abbad.

Situé à 20 km à l’est d’Edfou, ce fortin constitue la première halte sur la route menant d’Edfou à Bérénice.

Le fort est bien préservé, malgré des destructions récentes, à l’extérieur de ses murs (deux grands bâtiments extérieurs et les dépotoirs du fort ont été rasés par des bulldozers).

Il est connu de longue date et a déjà livré plusieurs éléments intéressants, notamment des inscriptions pharaoniques décrites par Lepsius, Letronne, Weigall et Green.

Nos travaux à Abbad avaient pour but de documenter une éventuelle occupation antérieure à l’époque ptolémaïque sur ce site localisé à seulement une trentaine de km du sanctuaire de Min/Pan à Al-Kanaïs. Il s’agissait aussi et surtout de comparer l’histoire de ce site à celui de la forteresse de Bi’r Samut, pour vérifier si nos hypothèses, notamment concernant la chronologie de l’occupation de Bi’r Samut, pouvaient être vérifiées.

Carnets de la mission archéologique française du désert Oriental